Lire les données d’un capteur de température et d’humidité avec Arduino

Lire, réceptionner et traiter des données est un fondamental pour utiliser à pleine puissance votre carte Arduino Uno. Dans cet exemple, l’Atelier Ancre Noire a utilisé le capteur numérique d’humidité et de température DHT11. En réalité pour récolter des données, nous aurions pu utiliser bien d’autres capteurs mais le DHT11 dispose de sa propre librairie, ce qui lui confère un gage de qualité et de simplicité d’utilisation dès le départ.

 

Matériels utilisés.

Voici la liste du matériel dont vous avez besoin :

  • Une carte Arduino Uno ;
  • Un capteur DHT11 ;
  • Une résistance de 4,7 k? ;
  • Une plaque d’essai ;
  • Des fils de raccordement ;
  • Un cable USB pour transvaser le programme.

 

Branchements et circuit.

Une fois votre librairie installée dans votre dossier libraries, à la racine de votre installation Arduino, vous pouvez passer au montage du circuit suivant :

La première chose à faire est de brancher votre capteur DHT11 à votre plaque d’essai. Le capteur comporte 3 pins : VCC, DATA et le GND.

Soit, dans l’ordre, la pin VCC, branchée sur le 5V de votre carte, la pin GND du capteur branchée au GND de la carte et la pin DATA reliée à la broche 7 de la carte avec une résistance de 4,7k? entre les broches VCC et DATA du capteur.

 

Programme et communication.

Vous pouvez maintenant vérifier votre programme dans votre logiciel Arduino, si vous n’obtenez pas d’erreurs alors vous pouvez transférer votre programme en USB à votre microcontrôleur pour le tester. Sinon il faut trouvez votre erreurs dans le programme ou sur votre circuit.

Affichez votre console pour lire les premières données de votre capteur de température et d’humidité.

 


 

La lecture de données à partir d’un capteur est la base de nombreuses installations interactives. Il est possible d’en utiliser telles que les capteurs de mouvement, de lumière, de distance, de puissance, de pression, de chaleur et bien d’autres encore qui permettent de capter des données du monde physique pour les exploiter à des fins économiques, sociales, environnementales ou encore créatives.